FRENCH | TVrip

NBA - Miami Heat vs Sacramento Kings

NBA - Miami Heat vs Sacramento Kings

NBA - Miami Heat vs Sacramento Kings

Durée : 2h25
Date de sortie : 20 Novembre 2015 – 01h30 (heure française)

NBA - Miami Heat vs Sacramento Kings

Match de NBA entre le Heat de Miami et les Kings de Sacramento. Après leur défaite contre Atlanta hier, les Sacramento Kings sont passés à 33,3% de victoires et stagnent en fin de classement de la Conférence Ouest. De même, le Heat reste sur une défaite contre Minnesota mais est toujours en haut du classement de la Conférence Est avec 60% de victoires.

Présentation du Heat
Oublier le passé. C�est l�objectif de Miami, qui a péniblement digéré la succession de LeBron James. Avec le «King», le Heat a atteint quatre années consécutives les Finales (2011-2015), pour deux titres. Sans lui, il ne s�est même pas qualifié pour les play-offs (37-45, 10e), malgré des circonstances atténuantes. Victime d�une embolie pulmonaire en février, Chris Bosh, après avoir entamé la saison sur un rythme de All-Star, n�a plus joué ensuite. Dwayne Wade, âme et meilleur marqueur de la franchise (21,5 points), a, lui, manqué vingt matches. Et il a fallu intégrer le talentueux meneur slovène Goran Dragic, arrivé en cours de saison de Phoenix et prolongé pour 90 millions de dollars sur cinq ans cet été.

Présentation des Kings
Mike Malone, Tyrone Corbin, George Karl. Sacramento a connu trois entraîneurs en trois mois la saison passée. Le premier a été limogé en décembre, malgré un bon départ. Une décision mal digérée par certains joueurs, d�autant que ni son remplaçant, ni Karl, nommé en février, ne sont parvenus à inverser la courbe des résultats. Désigné coach de l�année en 2013, le dernier est toujours en poste malgré une relation conflictuelle avec la star de l�équipe, DeMarcus Cousins. Si “Boogie” et son entraîneur semblent en meilleurs termes qu�au début de l�été, les rumeurs de transfert ont agacé l�intérieur. Vlade Divac, promu manager général, et Vivek Ranadivé, propriétaire indien de la franchise, sont intervenus pour défendre le joueur. Fin mars, celui‐ci avait qualifié la saison des Kings de «cirque complet».